© GIADA CONNESTARI
Les marchés du terroirRendez‑vous authentiques et gourmands

Les marchés du terroir

Que ce soit sur le grand marché du samedi à Dieppe ou sur les petits marchés de campagne, voilà une flânerie à ne pas manquer pour quiconque veut s’imprégner du terroir et de la gastronomie locale !

Le samedi, c'est marché !

Tous les samedis matins, les rues de Dieppe accueillent les étals des producteurs locaux et marchands ambulants. Elu Marché Préféré des Français en 2020, c’est un passage obligé pour commencer son week-end.

5 fruits et légumes

par jour

Ce sont avant tout les fruits et légumes qui donnent au marché ses couleurs changeantes au fil des saisons et aux promeneurs des envies de tablées maraîchères. Chez un producteur local, les pommes de terre tout juste arrachées voisinent avec les tomates du pays tandis que trois luxuriantes bottes de rhubarbe donnent des envies de crumble fait-maison. Courgettes et concombres ont pris des allures un peu biscornues qui révèlent une culture artisanale. Au gré des récoltes, les fermiers et maraîchers de la région proposent toute l’année des légumes et des fruits frais : pommes, poires, fraises, carottes, épinards, panais ou potimarrons.

Ça sent

le fromage

Pour goûter aux produits du terroir, il faut s’aventurer dans les rues du centre, autour de l’église Saint-Jacques et sur la place du Puits salé où les produits fermiers ont la cote. Beurre, lait, œufs, crème ou poulets en direct de la ferme, sans oublier les fromages. On ne présente plus le camembert qui vole trop souvent la vedette à d’autres spécialités locales méritant le détour. Parmi celles-ci, le neufchâtel s’est fait une belle réputation. Cœur, bonde ou briquette, on prend le temps de s’arrêter, de choisir, de discuter avec le producteur, c’est tout le charme du marché.

Fleurs, miel, cresson, moules…

Multiples tentations

Chemin faisant, les découvertes se succèdent. Ici, le fleuriste a transformé la place en jardin odorant et coloré, là c’est l’apiculteur qui propose du miel de pays, du pain d’épice et de la gelée royale. Un peu plus loin, c’est le cresson de Clères qui tient la vedette, ou encore les moules du Crotoy flanquées de quelques pots de salicorne.

Envie d’une cuisine à emporter ? C’est du côté de la rôtisserie que l’on s’approvisionne en poulets, jambonneaux rôtis, cuits dans leur jus et autres viandes prêtes à être dégustées. Mais le marché dieppois, ce sont aussi des propositions artisanales traditionnelles. Mercerie comme autrefois, paniers en osier, plantes pour la tisane, savons et produits cosmétiques naturels, productions locales de bières et de cidres auxquels viennent se joindre les nombreuses boutiques de linge et de vêtements. Les tentations sont nombreuses et les cabas se remplissent.

Le marché de Dieppe, c’est tout d’abord une agréable balade dans les rues de la ville à la rencontre des producteurs, mais c’est aussi une occasion de faire le plein de produits frais, naturels et locaux , histoire de rapporter un petit morceau de terroir sur les tables citadines.

Marchés du centre-ville de Dieppe :

  • Samedi matin de 8h30 à 13h (produits alimentaires et marchands ambulants) : Grande Rue, Place Nationale, rue Saint-Jacques, rue de la Barre
  • Samedi après-midi de 13h à 17h (marchands ambulants) : Grande Rue et Place Nationale
  • Mardi et jeudi matin de 8h30 à 12h30 (petits marchés intermédiaires) : Place Nationale

Les marchés

Des alentours
  • Mercredi matin : Dieppe, quartier de Janval (avenue Boucher de Perthes)
  • Jeudi matin : Neuville-lès-Dieppe (place Henri Dunant) et Arques-la-Bataille (place Desceliers), de 9h à 12h
  • Samedi matin : Envermeu (rue du marché), de 8h à 12h30 et Sainte-Marguerite-sur-Mer (parking de la salle du Point de rencontre)
  • Vendredi matin : Auffay
  • Vendredi après-midi : Offranville (place Dasnias), de 13h30 à 18h
  • Dimanche matin : Luneray et Saint-Nicolas-d’Aliermont (place de la Libération), de 8h à 13h