Plage de Dieppe

Jacques-Emile Blanche et Dieppe

à Dieppe

5.5 km
  • Dieppe est un des sites balnéaires les plus cotés du XIXe et du XXe siècle.

  • Place corsaire au passé glorieux, témoin des expéditions sur toutes les mers du globe depuis la Renaissance (découverte du site de New-York par Verrazzano en 1524, les frères Parmentier à Sumatra en 1527), lieu de naissance du grand Abraham Duquesne, lieutenant général des armées navales de Louis XIV, la ville connaît un développement touristique majeur après la Révolution française. L’érection d’un premier établissement des Bains en 1822, son développement sous l’impulsion de la duchesse de...
    Place corsaire au passé glorieux, témoin des expéditions sur toutes les mers du globe depuis la Renaissance (découverte du site de New-York par Verrazzano en 1524, les frères Parmentier à Sumatra en 1527), lieu de naissance du grand Abraham Duquesne, lieutenant général des armées navales de Louis XIV, la ville connaît un développement touristique majeur après la Révolution française. L’érection d’un premier établissement des Bains en 1822, son développement sous l’impulsion de la duchesse de Berry,
    de 1824 à 1829, font de Dieppe la station chic la plus accessible depuis la capitale pendant tout le XIXe siècle. La cité tient avec Offranville une place toute particulière dans la vie de Jacques-Émile Blanche. S’il est né à Paris, il passe son enfance au Bas-Fort-Blanc, au pied de la falaise ouest, et fréquente les familles de la bourgeoisie locale et parisienne de la première station balnéaire de France.
    S’il s’installe à Offranville pour s’extraire un tant soit peu de ce milieu, il ne quitttera jamais tout à fait la scène dieppoise, que lui offre la ville et la plage, et leurs fréquentations sociales, intellectuelles et artistiques. Il en dresse en 1927 un portrait remarquable dans son livre Dieppe, dédié à Walter Sickert, l’un de ses plus proches amis, où il décrit les rapports familiaux avec les peintres Renoir, Thaulow, Charles Conder ou encore Degas, le dessinateur anglais Aubrey Beardsley ; les musiciens comme Charles Gounod, Marcel Proust et ses modèles tels Robert de Montesquiou ou la comtesse de Castiglione. De ces nombreuses rencontres, il exécute de nombreux portraits.
    Familier des impressionnistes, mais sans partager l’ensemble de leurs idées, Blanche accompagne leur parcours en adoptant leurs leçons quelques années plus tard, notamment dans ses représentations de Dieppe et de sa plage.
Points d'intérêt
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28