Partager

Current Size: 100%

Les Bains de mer

Les premiers bains

 

Le premier baigneur officiellement connu en France fut le roi Henri III qui serait venu dès juin 1578 à Dieppe sur le conseil de ses médecins.

 

A la chute de l’Empire (1815), les corsaires disparaissent tandis qu’une liaison bains de mertransmanche favorise l’afflux des Anglais. Quelques grandes dames viennent se baigner à Dieppe. Parmi ces pionnières, la reine Hortense de Beauharnais (1783-1837) est accompagnée de ses enfants, dont le futur Napoléon III qui conservera le souvenir de ses baignades à Dieppe. Le premier « établissement des bains » de France est installé sur la plage en 1822, établissement luxueux digne des dames de la cour qui font le voyage Paris-Dieppe en 15 heures (en chaise de poste). 
Mais la vogue des bains de mer est véritablement lancée par Marie-Caroline, duchesse de Berry, qui multiplie les séjours à Dieppe de 1824 à 1829. En août 1824, accueillie par une salve de de 21 coups de canon tirés du château, elle prend goût aux bains de mer et "lance" la plage de Dieppe. On construit pour elle une salle de bal, un théâtre qui même restauré à la fin du siècle dernier, reste encore baigné dans l'atmosphère de l'époque.

 

Dans son sillduchesse de berryage, les riches Parisiennes empruntent les premières lignes de chemin de fer et investissent la plage de Dieppe.  Un grand nombre d'Anglais arrive de Brighton où la pratique des bains de mer est déjà appréciée. Vers 1820, il ne faut que huit à neuf heures pour venir de Londres. Le Prince de Galles, Lord Salisbury ont leur maison, l'un à Dieppe, l'autre à Puys. En 1860, on compte près de 3 000 anglais résidant à l'année à Dieppe. Plus tard, Churchill y fait la connaissance de sa femme, Clémentine.
Même Louis-Philippe, dont la résidence se situait à Eu, vint s'y promener, alors que Napoléon III prit son bain quotidien lors de son séjour du 20 août au 9 septembre 1853.

La plage de Dieppe court sur 2 kms entre le port et les falaises. Aménagée à l’initiative de l’impératrice Eugénie, la promenade longe la mer.

 

 

Les bains au XIXème siècle

bains de mer

Tous les écrivains du temps sont d'accord pour se moquer de "l'élégance" des baigneuses de l'époque. On se contente d'abord de robes, puis par la suite, on adopte le pantalon et la veste de flanelle de mérinos. Vers 1850, quelques dames osent même montrer leur mollets nus.Le Guide du Baigneur de 1853 précise que le costume de bain pour homme "doit avoir une ceinture large de 10 cm, prenant bien la taille, de manière à soutenir les muscles lombaires, pour donner un point d'appui pendant la natation; le reste du vêtement sera large et flottant autour du genou". Tous les maillots d'homme étaient en tissu rayé, ce qui durera jusqu'à la guerre de 1914.

 

Aujourd'hui, les Bains sont encore appréciés de nombreuses personnes venant pour des week-ends ou des séjours. Le complexe de balnéothérapie actuel a ouvert ses portes en 2007, et propose de nombreuses activités et des séjours à la carte.