Partager

Current Size: 100%

Une année chargée au Musée de Dieppe

Une année chargée au Musée de Dieppe

Ce n’est pas une, mais deux expositions qui sont au programme de la saison culturelle du musée de Dieppe.

 

Tout d’abord Faune au fort dans le cadre de l’opération «Le musée hors les murs ». Fort du succès de la première édition menée en 2017-2018 auprès des habitants, le Musée de Dieppe poursuit la mise en place d’actions visant à implanter ses œuvres dans les quartiers dieppois. Pour cette seconde édition, c’est Cédric Tanguy, artiste plasticien et photographe, qui accompagne les publics dans cette nouvelle aventure. Inspiré par l’exposition temporaire "Histoire Naturelle", il a décidé de travailler autour de la figure de l’Homme-animal. Les Dieppois sont tout à la fois modèle et auteurs de cette exposition. Photographies, moulages, sculptures… Découvrez cette galerie de portraits anthropomorphes, exposés à la manière des cabinets de curiosités, d’une boutique des horreurs ou encore d’un freak show.

 

Faune au Fort

 

 

La deuxième exposition mettra en lumière l’artiste Eva Gonzalès, rare peintre impressionniste et femme de renom qui a laissé de superbes portraits et d’autres nombreuses œuvres. Le Musée possède une toile de l’artiste, Plage de Dieppe depuis la falaise ouest, qui représente le front de mer avant les travaux de réaménagements initiés par l’impératrice Eugénie. Parce qu’elle était femme et impressionniste, très peu de ses œuvres ont intégré les collections de musée nationaux et la plupart de ses toiles se trouvent aujourd’hui dans des collections privées. Aucune exposition rétrospective ne lui a encore été consacrée dans un musée européen. Pour la 4ème édition du Festival Normandie Impressionniste, le musée de Dieppe a décidé de lui rendre hommage.

 

  • Français
  • English
  • Deutsch